Une question ? Un Renseignement ? Contactez-nous !

05.62.35.06.09

Eglise Notre Dame des Neiges

novembre 22, 2010 by Trie-sur-Baïse No Comments

Eglise Notre Dame des Neiges

L’église Notre Dame des Neiges fut construite à partir de 1325; sa légende est des plus originales : « Les notables de la ville s’étaient réunis pour choisir l’emplacement de la chapelle. Ne réussissant pas à se mettre d’accord, ils décidèrent de se quitter. En sortant, ils se rendirent compte qu’il avait neigé. Ceci se passait au mois d’août. Seul un emplacement ayant la forme d’une croix n’était pas recouvert de neige. Les notables décidèrent d’édifier à cet endroit la chapelle de Notre Dame des Neiges aussi baptisée « Las Neus » (Les Neiges en Gascon)

 
La Bastide, encore à l’état embryonnaire, ne pouvait se permettre de construire une prestigieuse église d’autant plus que les habitants s’étaient déjà ruinés pour construire les fortifications. Elle était donc très modeste.
 
L’église paroissiale, « Las Neus » s’averant trop petite, entra en construction en 1444. Au nord de l’église, on peut voir deux portes dont une réservée aux cagots (actuellement murée) qui étaient considérés comme indésirables.
 
  L’église est dotée d’un clocher porche carré aux lignes massives, de belles gargouilles sculptées et une tourelle d’escalier à meurtrières dans le but de défendre la ville. Cette église affiche deux styles : le gothique flamboyant de la flèche ajouté au mélange des styles roman, gothique et renaissance du reste de l’église.
Avant 1789, il existait sept cloches à Trie ( trois à l’église paroissiale, deux aux Carmes, une à Notre Dame des Neiges et une à la chapelle des pénitents blancs – qui se trouvait à l’angle de la rue des Pénitents et de la route de Tarbes – ). Toutes furent fondues après la révolution, excepté la plus grande qui se trouve à l’église paroissiale. Elle pèse plus d’une tonne et une inscription latine y est gravée dont voici la traduction: « dans un esprit de piété volontaire, en l’honneur de Dieu et pour la préservation du pays , ceci fait à Trie, l’an 1508. Grâces soient rendues au Dieu « .
 

L’église a aujourd’hui repris le nom de Notre-Dame des Neiges alors qu’à son origine elle était destinée à la Vierge Marie. A l’intérieur, une statue de la vierge de style roman du XVIIème, restaurée il y a peu, est nichée dans un des piliers.
 
Sur le côté nord-est de l’église, face à la mairie, se tient aujourd’hui une porte murée. C’est la porte des cagots.

Un cagot ? Qu’est-ce donc ?