Une question ? Un Renseignement ? Contactez-nous !

05.62.35.06.09

Lubret-Saint-Luc

décembre 20, 2013 by Découvrir, Nos villages No Comments

Lubret-Saint-Luc

  • Population : 1806 : 300 hab., 1876 : 411 hab., 1906 : 216 hab., 1946 : 137 hab., 1999 : 91 hab., 2007 : 79 hab., 2008 : 73 hab.
  • Superficie : 561 hectares.
  • Altitude : 306 mètres.
  • Nom occitan : Lubret et Sent Luc.
  • Etymologie du nom du village : LUBRET Patronyme du sénéchal de Bigorre, Jourdain de LUBRET, fondateur de la Bastide – SAINT LUC : Du nom de saint Luc l’Évangéliste. (20)
  • Sobriquet des habitants : Branassèrs de Lubret « ramasseurs de bruyère » ; escobassaires « fabricants de balais » (Cansou de l’Apitro), tistalhèrs de Sent-Luc « vanniers » (Enq. C.G. 1986).

LUBRET-SAINT-LUC EN PHOTOS

son église, son lac, son aire de jeu, le château… [cliquez ici]

Patrimoine en bref …

  • Historique administratif : Communautés distinctes. Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarterons de Tarbes (Lubret) et de Rabastens (Saint-Luc). Baronnie de Saint-Luc (Saint-Luc). Canton de Trie depuis 1790.
  • Saint Patron du Village : Saint Martin, patron des tailleurs, vendangeurs, militaires, cavaliers, hôteliers, 11 novembre, à Lubret – Saint Luc, patron des médecins et des artistes (peintres, sculpteurs relieurs et verriers…), 18 octobre, à Saint-Luc.
  • Origine : LUBRET : Fondation de la bastide en 1322, paréage entre le seigneur local Bernard de Castelbajac et le sénéchal de Bigorre Jourdain de Lubret au nom du roi de France.
    SAINT LUC : Création de 1326. Suivant le partage des terres à la mort de Bernard de Castelbajac entre 2 branches de la maison. Le ruisseau de Lagelle trace la limite entre Lubret (au sud) et St Luc (au nord).
    Anecdote : A la révolution, une tentative de fusion entre les 4 villages voisins (Luby, Betmont, Lubret et Saint Luc) pour ne former qu’une seule commune qui se serait appelée Mont Républicain échoue. La fusion définitive des 2 sections date de 1842. (20)
  • L’ancienne chapelle castrale de Lubret (disparue) devient église paroissiale au 18°, tandis que . l’église situé à l’intérieur du périmètre de l’ancienne bastide (dans la plaine) contenait les paroissiens de Saint Luc. Des substructions de cette dernière sont encore visible en limite du cimetière désaffecté vers 1920. L’église actuelle date du début du 20° siècle et a bénéficié des matériaux et ornements des anciens lieux de cultes. (20)
  • Château et Moulin de Janette furent élevé par Odet de Castelbajac entre 1460 et 1470. (20)

Blason :

“ D’azur à la tour donjonné de trois pièces cousue de sable, au chef d’argent chargé d’une rose de gueules accostée de deux croissants soudés d’or “

Autre interprétation du blason :
L’écu est de composition : (selon les armoiries des seigneurs locaux)
– Ecu à la bande signifiant la partition de 1326 en 2 seigneuries distinctes : 1322, fondation de la Bastide – Sent-Luc de Lubreto – 1842, fusion des 2 communautés.
– Au tranché : d’or à l’ours passant de sable sommé de la couronne de marquis (18ième siècle) Armoirie de la Maison d’Ossun
D’azur à la croix d’argent. Armoiries de la Maison de Castelbajac.(20)

Bibliographie : [cliquez ici]

Maîtrise de Stéphane ABADIE- professeur d’Histoire au Collège de Trie- 1995
L’occupation du sol dans les cantons de Vic-en-Bigorre et Trie-sur-Baïse, maîtrise de l’UTM, 2 volumes, 660 p.

Lubret-Saint-Luc – annuaire utile

Aucune annonce trouvée.