Une question ? Un Renseignement ? Contactez-nous !

05.62.35.06.09

Lamarque-Rustaing

décembre 20, 2013 by Découvrir, Nos villages No Comments

Lamarque-Rustaing

dec-topimage-3

  • Population : 1806 : 140 hab., 1946 : 99 hab., 1999 : 54 hab., 2007 : 57 hab.
  • Superficie : 279 hectares.
  • Altitude : 300 mètres.
  • Nom occitan : Marca d’Arrostanh.
  • Etymologie du nom du village : Du gascon marca, hameau situé à la limite. Provenant de la limite entre le Rustan et le Rustaing. (21)
  • Sobriquet des habitants : Los pleitejaires « les plaideurs, ceux qui aiment à plaider » (Rosapefly, vers 1910). Burla-gleisas « brûle-églises » (Cansou de l’Apitro, 1899).

LAMARQUE-RUSTAING EN PHOTOSson église, son lac, ses points de vue… [cliquez ici]

 

Patrimoine en bref …

  • Historique administratif : Pays et sénéchaussée de Bigorre.  Quarteron de Rabastens.  Canton de Saint-Sever, puis d’Aubarède (1790), de Trie en 1801.
  • Saint Patron : SAINT PIERRE,  29 juin. Patron de Rome et du Vatican, des pêcheurs, poissonniers, maçons, huissiers serruriers.
  • L’occupation antique et médiévale est bien attestée à Lamarque, même si le village a déserté son emplacement originel, sans doute au siècle dernier, pour former le village-rue actuel. (1)
  • Eglise bâtie au 19° siècle certainement construite sur l’emplacement d’une ancienne chapelle nommée Notre Dame au Pied de la croix. (9)

Blason :

« De gueules aux trois coquilles d’or, au chef aussi de gueules chargé de quatre pals d’or. »

Il est en effet exact qu’une famille de Manas  (à l’écu de gueule rouge, orné de 3 coquilles d’or), a eu juridiction sur ces terres ; par alliance avec la Maison de Foix, elle y ajouta 4 pals d’or sur fond de gueule.

Maîtrise de Stéphane ABADIE– professeur d’Histoire au Collège de Trie- 1995

L’occupation du sol dans les cantons de Vic-en-Bigorre et Trie-sur-Baïse, maîtrise de l’UTM, 2 volumes, 660 p.

Aucune annonce trouvée.